tir du roy 2012

Tous les archers de la compagnie étaient conviés ce dimanche 25 mars pour tenter leur chance et devenir le roi ou le roitelet du club pendant un an. Vers 9h, nous avons retrouvé Gérard qui, pour notre plus grand plaisir, nous avait préparé son fameux vin chaud.

Après avoir trinqué à cette journée, les arcs ont été montés et nous nous sommes dirigés vers le pas de tir. Étaient motivés : Roland, François L., Manuel, Florian, Mickaël, Sylvain, Robert, Corentin, Erwan, Joël, Alain, Marylène, Aloïs, Vincent, Yoann, Angélique, Jérémy, et Claire. Des volées d’entrainement et de réglages furent faites.

Richard fit un petit rappel de l’histoire de ce jeu et des différents rituels à respecter pour valider ce sacre. Les adultes devront tirer à 50 mètres. Notre roi Robert installa sur la cible l’oiseau d’un pouce sur deux qu’il avait fabriqué. Une cible pour les jeunes et débutants était installée à 30 mètres. Claire, « reinette » de l’année dernière, y plaça « tipiaf »… oiseau exotique qui, compte-tenu des températures agréables de la journée, avait fait une escapade en Poitou. C’est parti !

En se découvrant la tête, Robert s’est présenté devant son peuple : archères, archers, je vous salue ! Il lança ensuite une flèche… conservera-t-il son titre ? Ce ne sera pas pour ce tour. Mickaël, Claire, François (privilège d’être dans le bureau) firent de même. Par ordre d’ancienneté ensuite Joël, Sylvain, Roland (à 30 mètres), Jérémy, Angélique et Erwan tentèrent leur chance. L’oiseau ne fut toujours pas touché. Puis vint le tour de Manuel, premier poulies de la journée, qui réussit à l’atteindre et à le décapiter… Nous avons un nouveau roy !! Vive le roy ! Robert lui céda sa couronne. Richard lui offrit une belle récompense « fabrication artisanale ». Pour les autres archers se fut un peu déroutant… le jeu est fini. Certains n’ayant même pas pu tenter leur chance ! Quelques-uns pensent déjà, pour les prochaines années, à des adaptations du jeu, histoire de laisser la chance à tous, selon le type d’arme. Il faut néanmoins déterminer qui sera le bouffon du roy (celui ayant la flèche la plus proche de l’oiseau). Il devra aider le roy à amuser son peuple ! Les derniers archers lancèrent chacun une flèche. Ce fut Sylvain qui décrocha le titre. Il porta avec honneur son chapeau !

Du côté des jeunes ou débutants, quatre archers/archère (Roland, Yoann, Marylène et Corentin) ont tenté de devenir roitelet. Durant la matinée, les volées se sont enchainées… « Tipiaf » resta toujours sain et sauf !  En fin de matinée, Angélique voulut cependant montrer ses talents et jouer un peu à 30 mètres… A sa 1ère flèche, elle l’atteignit ! Belle leçon… mais elle ne réussit pas à refaire la performance ! Pendant ce temps le vin chaud diminua… « Cousteau » nous rendit une petite visite. Manuel chercha, et entraina tout le monde à chercher, un petit oiseau tombé sur le pas de tir, que Richard avait placé sur sa récompense.

L’oiseau ne fut pas retrouvé, le roitelet ne fut pas sacré… il faut reprendre des forces, à table !

La saison des barbecues est lancée, les tables et bancs sont sortis… vive le printemps ! Denis et Romain nous ont  rejoints pour partager le repas. Peu à peu chacun s’adapte à ce soleil estival, les casquettes et lunettes de soleil sont appréciées, les pulls sont retirés… ce sera séance bronzette pour Angélique et Claire. Elles finiront la séance allongées sur la pelouse.

Les jeunes ont ensuite repris la direction du pas de tir pour retenter leur chance. Après quelques volées ce fut Corentin qui remporta le titre de roitelet pour l’année 2012 ! Bravo à lui. N’ayant pas pris son arc classique au gymnase, il joua avec celui de Marylène en bare-bow…Chapeau bas jeune homme !

Les jeux étant finis, quelques archers décidèrent de se rendre dans le bois pour revoir quelques notions vues lors de la journée formation campagne. Julien B., à la débauche, nous rendit une petite visite. Progressivement les uns, les autres quittèrent Jouron.

En fin de journée, les derniers rentrèrent au logis. Une première équipe vaisselle se constitua avec Claire et Aloïs. Erwan réalisa ses commandes de cordes et tranche-fils. Aloïs, à la demande d’Erwan, dut à plusieurs reprises aller chercher son matériel à sa voiture garée bien trop loin à son goût. Exténué par ces aller-retours, il décida de l’approcher en trombe, portière ouverte !! Mickaël et Claire finirent de corriger une lettre à envoyer à la mairie. La relecture fut très difficile pour notre président. Il se serait presque endormi en se relisant… pas facile d’atteindre la page 2, comme la 3 et la 4 !

Tous les quatre choisirent de rester diner… il y a notamment encore du vin chaud ! Mickaël brancha son ordi et mit les tubes du grenier… Des connections surprenantes se font faites dans les esprits de certains au cours de la soirée. Bravo les gars, de belles sorties !! Fin du repas, Erwan, Mickaël c’est votre tour pour la vaisselle. Quatre couverts ça devrait aller !! On ferme !

 

 

 

2 Comments

  1. Jérémie Audru

    4 avril 2012 at 14 h 05 min

    Quelle journée! Vous devenez de plus en plus frileux à la tour à l’oiseau. Vous allez faire ça au mois d’août d’ici 5 ans. Personne n’a été malade à la suite de ce barbecue ? Si oui, le coupable est votre président !
    Ca a l’air toujours aussi joyeux et bon enfant en tout cas. Bonjour à tous les membres.

    A bientôt.

    Jérémie

  2. Et non Jérémy, personne n’est plus malade suite au barbecue… depuis ton arrêt d’ailleurs(coïncidence???)
    Quant aux dates disons qu’avec l’age nous devenons frileux, et surtout nous essayons de caler la date hors des périodes de concours.
    Pour l’ambiance je pense que nous maintenons le niveau.
    Pourquoi encore la culpabilité du président, c’est un acharnement…lol
    Quant tu reviens par chez nous surtout n’hésite pas, les portes sont toujours ouvertes.
    A bientôt
    Mickaël

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

© 2018 La tour à l'oiseau

Theme by Anders NorenUp ↑